Home > Des Etats-Unis au Canada sans conducteur
< Back

Des Etats-Unis au Canada sans conducteur

 0000-00-00 |     
Des Etats-Unis au Canada sans conducteur

Deux véhicules autonomes ont franchi pour la 1ère fois la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Un trajet de presque 500 km effectué le 31 juillet 2017.


De l'autre côté de l'Atlantique, deux véhicules autonomes ont franchi, le 31 juillet 2017, la frontière séparant le Canada des Etats-Unis. Un parcours de près de 500 kilomètres dont la difficulté résidait en la variété de l'environnement rencontré.

Ce test à grande échelle a été organisé par Continental et Magna International Inc., équipementier automobile américain, pour un aller-retour depuis le sud-est du Michigan jusqu'à la ville de Sarnia dans l'Ontario.

La Chrysler 300C et la Cadillac ATS utilisées ont dû mettre à contribution la technologie "Cruising Chauffeur" de Continental. A partir de radars en tout genre, et en se basant sur une carte à haute résolution, la voiture peut reconnaître son environnement et s'y positionner en tenant compte des obstacles alentours, qu'ils soient mobiles ou immobiles.

 

Variété des règles et des routes


Le passage de la frontière permet de mettre à l'épreuve l'intégration des règles de conduite, avec un code de la route qui peut varier d'un pays à l'autre. Mais également de confronter le système au franchissement de ponts et tunnels passant au-dessus ou sous l'eau. Cela met en évidence l'interaction des capteurs, caméras, radars et lidars dans des conditions de lumière changeantes, au milieu d'infrastructures qui peuvent s'avérer perturbantes pour certains de ces différents éléments.

L'initiative de ce voyage sans conducteur a pu être menée à bien grâce à la politique de l'Etat du Michigan et de l'Ontario sur les véhicules autonomes. Dans le premier, le gouverneur Rick Snyder a contribué à les autoriser à circuler avec plusieurs projets de loi signés en 2016. Au Canada, l'Ontario a été la première province à autoriser les essais pour ce type de voiture.